Imprimer cet article

Informatique

À quoi sert un code QR ?

Si les codes-barres font partie de notre quotidien depuis bien longtemps, les codes QR (quick response) ne sont apparus en France que ces dernières années. Constitués d’un ensemble de points sombres plus ou moins nombreux et espacés, ces codes permettent de loger dans un carré de taille réduite non seulement des informations mais aussi des instructions qui seront automatiquement exécutées par les smartphones et les tablettes qui les liront. Un outil pratique, gratuit et simple à déployer.

Publié le

Du code-barres au QR code

Le code-barres, présent sur les produits vendus dans le commerce depuis des décennies, est composé d’un ensemble de traits verticaux plus ou moins épais. Il s’agit d’un système de codage unidimensionnel alors que le QR code, lui, est bidimensionnel. Une nouvelle dimension qui lui permet de stocker une plus grande quantité de données. Ainsi, alors que les codes-barres voient leur capacité limitée à une dizaine de chiffres ou de lettres, celle des QR codes peut dépasser les 4 000 signes.

Du lecteur de code-barres au smartphone

Pendant des années, pour lire un code-barres, il fallait être en possession d’un appareil électronique dédié à cet effet. Désormais, ces codes-barres, comme d’ailleurs les QR codes, peuvent être lus (dites « scannés ») par les tablettes et les smartphones, pour peu qu’ils soient équipés d’une caméra et d’un logiciel spécifique. Des programmes qu’il est possible, pour la plupart d’entre eux, de télécharger gratuitement sur les plateformes d’applications destinées à ces appareils mobiles (App Store, Google Play, Windows Store, BlackBerry Apps…).

Attention :
pour être facilement déchiffré, un QR code doit être parfaitement scanné. Une opération qui ne peut être menée avec rapidité et efficacité qu’en utilisant un smartphone ou une tablette équipés d’une caméra elle-même dotée d’un système autofocus.

Pour quoi faire ?

La capacité de stockage des QR codes, combinée au fait qu’ils peuvent être lus par des smartphones, ouvre de nombreuses perspectives d’utilisation. Leur lecture peut ainsi entraîner :

- la connexion à un site Internet ou à un compte sur des réseaux sociaux ;

- l’enregistrement dans le répertoire du smartphone des coordonnées d’une personne ou d’une entreprise ;

- le lancement d’une vidéo ;

- l’envoi d’un SMS, d’un MMS ou d’un courriel ;

- la localisation sur un système de cartographie (Google Maps, Bing Maps…) des locaux d’une entreprise ;

- le déclanchement d’un appel téléphonique ;

- la connexion à un réseau Wi-Fi ;

- l’affichage d’un simple texte.

Concrètement, un QR code, par exemple, peut servir à enrichir un catalogue papier ou une publicité diffusée dans la presse en y associant un accès au site de l’entreprise ou à un module de commande en ligne. Il est également possible d’intégrer un QR code au dos d’une carte de visite ou au bas d’un papier à en-tête pour permettre à la personne qui le scannera d’enregistrer, en quelques secondes, toute les coordonnées de son interlocuteur dans sa base de contacts ou un événement qui prendra place dans son agenda électronique. Lorsqu’un QR code est apposé sur un produit, il peut également, au moment de sa lecture, déclencher un appel téléphonique ou une connexion à la messagerie instantanée d’un service après-vente ou de maintenance.

Fabriquer des codes QR

Il existe des dizaines de générateurs de QR codes sur Internet (cf. tableau comparatif) dont la plupart sont utilisables gratuitement (Unitag, Goqr, QR Stuff…). Une fois connecté sur le site, il suffit de choisir le formulaire qui correspond aux types d’informations que l’on souhaite voir « traduire » dans le code (carte de visite, événement d’un agenda, appel téléphonique, SMS, courriel, coordonnées de géolocalisation, lien Internet, code d’accès à un réseau Wi-Fi, simple texte…). Ensuite, il reste à cliquer sur un bouton pour générer le QR code qui apparaît alors à l’écran et, dans certains cas, devient téléchargeable sous la forme d’un fichier image.

Précision :
plus la quantité d’informations que l’on intègre dans un QR code est importante, plus le graphisme du code est chargé et donc difficile à scanner surtout s’il est de petite taille.
Des codes personnalisables

Un certain nombre de générateurs permettent de personnaliser les QR codes. Grâce à ces outils, il devient possible de changer non seulement la couleur du code mais également celle du fond sur lequel il est imprimé. En outre, la forme des éléments qui composent le code peut être modifiée (forme globale plus ou moins arrondie ; points carrés, ronds ou en flèche…). Enfin, il est également possible de faire apparaître, au sein du QR code, le logo de l’entreprise.

Quelques sites gratuits à partir desquels il est possible de créer des QR codes
Générateurs de QR codes
Unitag (www.unitag.fr) Goqr (goqr.me) ZXing (zxing.appspot.com) QR Stuff (www.qrstuff.com)
Infos ou actions
Liens internet x x x x
Carte de visite x x x x
Texte simple x x x x
Envoi de courriel x x
Envoi de SMS/MMS x x x x
Point de géolocalisatio x x x
Appel téléphonique x x x x
Infos agenda x x x
Accès réseau Wifi x x x
Lien Twitter x
Lien autres réseaux sociaux x
Lien Dropbox x
Appel Skype x
Type de code
Noir & blanc x x x x
Couleur x x x
Personnalisable (taille, forme) x x
Comprenant un logo x

Haut de page Article du - © Copyright Les Echos Publishing - 2013